Le plan de lutte contre le décrochage scolaire



decrochage-scolaire Le gouvernement s’est fixé l’objectif de diviser par 2 le nombre de décrocheurs scolaire en 2017. Ainsi, l'année 2015-2016 est marquée par la poursuite du plan d'action « Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire » lancé en 2014. Pour ce faire, des actions de prévention et de remédiation sont mises en place notamment avec l’aide des collectivités territoriales et acteurs de l’emploi, de la formation et de l’orientation.

5 orientations pour lutter contre le décrochage scolaire

Force est de constater les limites de l’action actuelle, 5 orientations principales pour améliorer la politique de lutte contre le décrochage scolaire ont été approuvées par le gouvernement :

1 – La mise en place d’une politique commune entre l’Education nationale et les autres acteurs de l’emploi, de la formation professionnelle, de la ville, etc. avec des objectifs clarifiés et des indicateurs partagés ;

2 – La mise en place d’actions de prévention au cours de la scolarité obligatoire, notamment dans le premier degré ;

3 – L’amélioration de l’efficacité des actions de remédiation en proposant une offre commune aux différents acteurs de solutions complémentaires adaptées aux différents publics. Exemple : les plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs (PSAD) ;

4 – Une meilleure articulation des systèmes d’information et bases de données afin d’améliorer l’accompagnement et la prise en charge réactive des jeunes ;

5 – Une meilleure évaluation et adaptation des dispositifs par le suivi des jeunes.

L’école de la 2ème chance (E2C) en phase avec l’objectif national

Les Ecoles de la Deuxième Chance (E2C) s’adressent aux jeunes de 18 à 25 ans sortis du système scolaire sans diplôme. L’E2C offre une formation de 4 à 18 mois pour maîtriser des savoirs de base : lire, écrire, notions en informatique, notions d’une langue étrangère…

Chaque jeune est suivi par un référent lui garantissant une formation personnalisée. Il est également amené à faire deux ou trois stages en entreprise au cours de sa formation afin de découvrir le monde du travail. A l’issue de la formation, le jeune reçoit une Attestation de Compétences Acquises (ACA) qui lui permet d’entrer dans la vie active.

En 2014, ce sont 14 385 jeunes qui ont été accueillis dans les 107 écoles de la 2ème chance dont 44% ont entre 20 et 23 ans. Les jeunes qui se sont présentés à l'E2C étaient en 2014 relativement plus nombreux à avoir quitté l'école avant la fin de la 3ème, soit près d'1 cas sur 5. Enfin, l’E2C enregistre 58% de sortie positive avec une forte orientation vers l'emploi (19%).

Echec au baccalauréat : tout n'est pas perdu !

Dans le cadre du plan de lutte contre le décrochage scolaire, les élèves ayant échoués au baccalauréat général et technologique seront autorisés à conserver leurs notes égales ou supérieures à 10/20. Ils n’auront donc pas à repasser ces matières mais devront assister aux cours toute l’année.

En effet, les élèves qui ne sont pas présents aux cours ou qui manquent d'assiduité seront signalés via leur livret scolaire, lequel est examiné lors du rattrapage.

Cette mesure a été publiée au Journal Officiel le 27 octobre 2015. Elle est applicable dès la session 2016 du baccalauréat. Bonne nouvelle pour ceux qui ont échoués lors de la session 2015, cette mesure est rétroactive !

Enfin, une plateforme a été mise en place par le gouvernement pour aider les jeunes décrocheurs à trouver le bon interlocuteur et la formation qui leur correspond > « Reviens te former ».

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LE PLAN DE LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE

Olivier

22 ans

CONSULTANT CYBERSÉCURITÉ ET CONFIANCE NUMÉRIQUE - CONFIDENTIEL

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié