Marianne, 37 ans, technicienne de la police scientifique



Une experte à Lyon

Vêtue d'une combinaison intégrale, une charlotte sur la tête et un masque sur la bouche, Marianne scrute une scène d'infraction à la recherche d'indices. « Je photographie et relève les traces et indices afin de matérialiser l'infraction et d'identifier les auteurs. Je travaille avec les policiers qui mènent l'enquête, et avec le médecin légiste en cas d'homicide. C'est un travail d'équipe ! » Cambriolages, viols, suicides, homicides, les interventions sont variées. De retour du terrain, Marianne analyse les traces papillaires collectées (qui proviennent d'un épiderme) et les envoie au fichier automatisé des empreintes digitales pour comparaison. Le reste des indices est envoyé en laboratoire spécialisé. « Un technicien de la police scientifique peut aussi travailler en laboratoire, où il effectue les analyses. C'est un autre aspect du métier que j'aimerais découvrir. » Marianne peut aussi faire des prélèvements sur les gardés à vue : après réalisation du profil ADN, ils alimenteront le fichier national automatisé des empreintes génétiques. « Le métier évolue avec les nouvelles technologies. On peut déterminer un profil ADN grâce à une minuscule gouttelette de sang. Les laboratoires sont équipés d'appareils d'analyse de plus en plus performants. »
SA FORMATION :
Bac S
+ licence
+ maîtrise de biologie.
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN MARIANNE, 37 ANS, TECHNICIENNE DE LA POLICE SCIENTIFIQUE

Clara

22 ans

LA ROCHELLE - UFR FLASH

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (40)

Emilie 23 juillet 2011 13:14 #16
Bonjour, Je suis actuellement à la recherche d'un emploi à cause d'un licenciement économique. Je suis intéressée par le métier de technicien de police scientifique. J'ai un BTS Chimie. Je souhaiterai passer le concours l'année prochaine mais aimerai savoir s'il y a des affections dans la région Centre, près de Tours par exemple? Connaissez-vous les prochaines dates de concours? merci par avance.
Mahaut 3 juillet 2011 16:22 #17
Bonjour Mahaut. Dans un service d’identité judiciaire, le technicien de la police scientifique recherche des traces et des indices sur les lieux de l’infraction, participe à la signalisation des personnes pour permettre leur identification. Il peut être aussi amené à mettre à jour les fichiers d’empreintes génétiques.
Mahaut 3 juillet 2011 16:22 #18
Bonjour ! J'aimerais savoir s'il se peut que le technicien de la police Scientifique examine le corps de la victime ou recherche des indices sur le corps. Ou si le technicien ne s'occupe que des " alentours " ? merci beaucoup.
Rachel 20 juin 2011 11:39 #19
J'aurais aimé savoir quel BTS serait le plus adapté, entre BTS Bioanalyses et contrôles et BTS Biotechnologie (suivi d'une licence de microbiologie), pour une débouchée en tant que Technicien de la police Technique et Scientifique (côté biologie). Si cela ne vous dérange pas, j'aurais apprécié une explication des études les plus adaptées sachant que je pars d'un Bac STL - Biochimie Génie Biologique. Merci.
Estelle 28 mai 2011 12:08 #20
Bonjour, Voilà, j'ai 15ans et j'aimerais savoir si on peut passer le concours de technicien de la police scientifique même si on n'a pas un Bac S ? Merci, bonne journée