Stéphanie, 32 ans, professeur des écoles


février 28, 2008 I Mise à jour le 08.07.2020
"Entre fermeté et bienveillance" Lycéenne, elle adorait lire, a choisi de s'orienter vers la philo, mais raté son CAPES qui lui aurait permis de l'enseigner. « J'ai trouvé un boulot dans un laboratoire pharmaceutique, au service clients. Cela me plaisait, mais lorsque j'ai eu des enfants, mes relations avec mon employeur se sont petit à petit dégradées. » Les enfants, Stéphanie les aime, et passe le concours d'entrée à l'IUFM : après un an de formation, un maître des écoles peut prendre en charge une classe, de la petite section de maternelle jusqu'au CM2. « Moi, j'adore les CP. Les enfants sont tout neufs, enthousiastes, curieux. Pour eux, je suis 'La maîtresse', un référent. C'est valorisant ». Stéphanie reconnaît que son métier est fatigant nerveusement : « Il faut être patient, enthousiaste, ferme aussi, et rester toujours bienveillant vis-à-vis de ces enfants avec lesquels on tisse une vraie relation ».
Newsletter
L'information qui vous concerne directement dans votre boite mail.
pub
DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN STÉPHANIE, 32 ANS, PROFESSEUR DES ÉCOLES

Cyprien

22 ans

SOUTH CHAMPAGNE BUSINESS SCHOOL (SCBS) - ESC TROYES

Test d'orientation

Quel métier choisir ?

Pas évident de choisir son orientation ! Grâce à ces tests d'orientation scolaire et professionnelle, confrontez vos options d'orientation à ce que vous êtes vraiment. Un moyen sympa d'affiner vos choix.

Liste tests d'orientation

keyboard_arrow_down

Liste psycho-tests

keyboard_arrow_down