Thierry, 47 ans, ostéopathe


février 27, 2008 I Mise à jour le 10.04.2020
L'ostéopathie est une méthode manuelle globale, qui considère le corps comme un puzzle en 3D. Qu'est-ce que l'ostéopathie ?
L'ostéopathie est une méthode manuelle globale, qui considère le corps comme un puzzle en 3D. Toutes les zones sont en interdépendance les unes par rapport aux autres. C'est-à-dire que l'on s'intéresse à l'individu dans son ensemble, à la fois sur le plan mécanique, émotionnel, psychologique et professionnel. On le resitue dans son environnement et on tient compte de ses antécédents médicaux, chirurgicaux ou traumatiques (accidents, par exemple).
Comment se traduit votre exercice ?
Je dois diagnostiquer les pertes de mobilité d'un patient de sa tête à ses pieds, en testant les muscles, les articulations, le crâne et le bassin et tout ce qui touche aux organes viscéraux. C'est grâce à des manipulations précises, que je permets au corps du patient de se rééquilibrer. Je leur donne également des conseils sur le plan nutritionnel et pour la gestion de leur stress.
Savez-vous systématiquement soigner une douleur ?
En ostéopathie, la douleur est symptomatique, c'est un signal d'alarme, le corps compense et adapte les problèmes. L'osthéopathe est donc amené à travailler sur des zones non douloureuses et qui ont perdu de la mobilité.
Régulièrement je fais appel à d'autres praticiens avec qui je travaille en complément. Par exemple, je ne peux pas jouer le rôle de psychologue auprès de mes patients ou me substituer à un médecin généraliste ou spécialiste. Il est important de savoir « passer » la main.
Comment arrivez-vous à « sentir » ce qui est lésé dans un corps ?
Au niveau des doigts, nous avons des sortes de « capteurs » naturels qui sont très utiles dans l'exploration des zones sensibles mais cela demande des années d'expérience pour développer ses capacités tactiles. Les mains sont de véritables radars qui nous renseignent sur les tensions et les déséquilibres du corps.
Qu'est-ce qui vous plaît dans l'ostéopathie ?
J'ai toujours été passionné par le corps humain, j'aime savoir comment cela fonctionne. J'apprécie également beaucoup le côté relationnel de ce métier. Il faut avoir de l'empathie, de la sympathie et de la compassion pour les gens que l'on soigne.
Et puis je suis mon propre patron, c'est à dire que je gère mon temps comme je le souhaite, je n'ai pas de pression hiérarchique à supporter. Ce qui ne m'empêche pas de travailler 50 à 60 heures par semaine !
Avez-vous une spécialité ?
J'exerce l'ostéopathie du nourrisson. Des problèmes ORL ou de digestion à la naissance peuvent être soignés simplement par une série de manipulations. Mais celles-ci ne se font pas sans l'autorisation du pédiatre, des sages-femmes ou du gynécologue. Les parents assistent à la séance afin que le bébé ne soit pas inquiet.
Et sinon le reste du temps ?
En résumé, je travaille un tiers de mon temps sur les nourrissons et les femmes enceintes, un tiers sur des patients avec des lésions ostéo-articulaires et un tiers sur des patients stressés, anxieux, qui dorment mal, etc.
La pratique de l'ostéopathie est-elle reconnue en France ?
Oui, elle a été réglementée par la Loi Kouchner de 2002 et de plus en plus de mutuelles prennent en charge le coût des séances. Plusieurs écoles préparent à la formation. En sortant du bac, il faut compter 5 à 6 années d'études à temps plein, et si l'on possède déjà le diplôme de kinésithérapeute (3 ans après le bac), on complète la formation durant également 5 à 6 années mais à temps partiel (soit 5 à 6 stages par an de 4 à 5 jours, soit 5000 heures de formation).
Que conseilleriez-vous à des ados qui souhaiteraient exercer votre métier ?
Lorsque on se lance dans une telle formation, il vaut mieux être bon en sciences nat' et avoir le goût de l'anatomie, de la physiologie et du fonctionnement humain !
Merci
Merci à vous
Newsletter
L'information qui vous concerne directement dans votre boite mail.
pub
DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN THIERRY, 47 ANS, OSTÉOPATHE

Cyprien

22 ans

SOUTH CHAMPAGNE BUSINESS SCHOOL (SCBS) - ESC TROYES

Test d'orientation

Quel métier choisir ?

Pas évident de choisir son orientation ! Grâce à ces tests d'orientation scolaire et professionnelle, confrontez vos options d'orientation à ce que vous êtes vraiment. Un moyen sympa d'affiner vos choix.

Liste tests d'orientation

keyboard_arrow_down

Liste psycho-tests

keyboard_arrow_down