Vincent, 29 ans, consultant en informatique



Qu'est-ce qui vous a poussé à créer votre entreprise et à devenir entrepreneur ?
Pour diverses raisons je n'ai pas pu finir mes études comme je l'aurais voulu. J'avais une facilité pour l'informatique depuis longtemps alors j'ai voulu me lancer dans cette branche mais j'étais très jeune et mes concurrents avaient des diplômes... Mes seuls atouts étaient les langues et une flexibilité d'esprit.
Je voyais bien que sans bagage je n'allais pas pouvoir progresser au rythme que je voulais. Mon premier travail allait tout droit vers une voie de garage... alors dès que j'ai pu je me suis mis à mon compte.
Ma maîtrise des langues m'a ouvert beaucoup de portes, mon énergie a suffit pour convaincre mes clients de me donner ma chance. Je me rappelle même avoir démarré mon premier contrat gratuitement pour convaincre mon client d'avoir fait le bon choix...
Au bout de quelques années, je prouve à mes clients qu'ils peuvent me mettre tous les challenges qu'ils veulent, je serais à la hauteur du défi.
Est-ce un concours de circonstance, une rencontre ou un souhait depuis votre plus jeune âge ?
Je pense que c'est un mélange des trois : dans ma famille nous sommes tous entrepreneurs à divers niveau. Entreprendre c'est un état d'esprit avant tout... Ma famille m'a toujours poussé dans ce sens et ceci depuis mon plus jeune âge. Mon parcours personnel m'a donné l'opportunité d'entreprendre, ce que j'ai fait tout simplement.
Pour vous que signifie être créateur d'entreprise ?
Ce terme est très simple et ambigü en même temps. Evidemment dans son contexte le plus simple un créateur d'entreprise est une personne qui a une idée, qui fonde sa société et qui la gère. Mais un créateur d'entreprise pour moi c'est surtout un homme ou une femme qui a une idée et qui la fait avancer... On peut tout à fait être « créateur d'entreprise » au sein d'une société existante ou bien même au sein d'une activité sportive ou culturel : il suffit d'avoir une idée ou sentir un besoin et de tout mettre en oeuvre pour faire avancer cette idée ou combler ce besoin...
Comment avez-vous déterminé votre activité ?
En toute simplicité : l'informatique était un peut plus évident pour moi que pour les autres. Mon approche internationale me donnait une longueur d'avance sur la concurrence... et ma volonté a fait le reste ! Avec le temps j'ai pu concentrer mon expertise sur un domaine très précis de l'informatique d'entreprise et j'ai recentré mon effort uniquement sur cette activité... car c'est aussi ca être entrepreneur : savoir changer son fusil d'épaule quand il faut, pour suivre l'offre et la demande.
Comment avez-vous procédé (démarches, financement...) ?
Faire du conseil informatique n'est pas une activité qui demande de gros financements... mon investissement est principalement en temps pour apprendre, à la différence d'un artisan ou bien d'un industriel qui a besoin de financement pour l'achat de machines, etc. Je me suis donné le temps d'apprendre, et je continue aujourd'hui dans cette optique.
Avez-vous rencontré des difficultés et lesquelles ?
Au début j'étais un « petit nouveau » sur le marché. Pas facile de se faire connaître... mais avec le temps le réseau de contacts s'améliore et donc je suis de moins en moins le « petit nouveau ». Au début je ne savais pas à quel point le relationnel était important : maintenant c'est devenu le point clef de ma stratégie !
Comment organisez-vous votre temps?
En tant que profession libérale ou « indépendant » je me dois d'être disponible à toute heure pour mes clients. Je n'ai pas de bureau, je suis joignable sur mon téléphone portable, je suis donc toujours disponible... Pour concilier ma vie privée et ma vie professionnelle, j'ai trouvé mon équilibre : je me lève très tôt, je fais du sport tous les jours, j'arrive chez mon client avant lui et je pars après lui. Cela me permet d'avoir toujours de l'avance sur ses besoins. Je me garde toujours un peu de temps dans la journée pour travailler mon réseau... Et comme la plupart sont maintenant des amis cela devient un plaisir !
Comment envisagez-vous l'avenir ?
A ce jour je reste focalisé sur mon activité de conseil informatique même si avec le temps mon expertise est de moins en moins technique et de plus en plus organisationnel. Ce n'est pas le même métier bien sûr mais mon expérience technique me donne beaucoup de crédibilité avec les équipes de mon client.
Pour me permettre de lisser les risques, j'ai d'autres activités en parallèle : une activité de location d'appartements, une activité de conseils en finance avec un associé, etc.
Qu'est-ce qui vous donne, au quotidien, l'énergie d'avancer de développer votre entreprise ?
Le plaisir de se lever chaque matin et d'être maître de son destin...
Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui souhaitent entreprendre ?
Etre à l'écoute de son entourage, curieux, maginatif, ouvert d'esprit... et surtout avancer, toujours avancer... malgré les difficultés.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN VINCENT, 29 ANS, CONSULTANT EN INFORMATIQUE

Louise

21 ans

IREST

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)